Devenir une Entrepreneure alignée avec ses saisons intérieures et extérieures





Je vous écris aujourd’hui pour être claire dans ce que je peux vous apporter grâce à l’Accompagnement « PULSATIONS ». Et que vous sentiez, grâce à cette clarté, si ce chemin d’un an à mes côtés, à la découverte de la sagesse ancestrale de la Tradition Taoïste Daxuan, est fait pour vous… ou pas.


En tant que Femme et Entrepreneure, vous avez peut-être déjà ressenti un décalage entre trois éléments : votre énergie intérieure, l’énergie extérieure des saisons et la façon dont vous organisez votre travail.


Si, sur votre chemin d’Indépendante, vous avez déjà été touchée par une fatigue intense, un épuisement, une dépression ou une perte de sens profonde, pour moi, tout cela peut être lié à deux raisons très simples, mais profondes, dont je vais vous parler dans ce texte, alors lisez bien jusqu’au bout.


Et si vous connaissez une femme qui est dans cette situation, alors transmettez-lui cet article !


Vous pouvez aller vous chercher un thé et prendre un temps au calme, car je vous emmène découvrir comment il est possible de travailler plus efficacement grâce aux Trois Trésors du Corps, du Souffle et de l’Esprit de la Médecine Chinoise et aux Cinq Eléments des Saisons Taoïstes… Bon voyage :-)




Je réalise que j'ai de la chance : je sais comment organiser ma vie, ma pratique et mon activité professionnelle en lien avec mes saisons intérieures et les saisons extérieures.


Grâce à la Pratique d’exercices Corps-Souffle-Esprit Daxuan, je peux chaque jour entrer en lien avec mon Corps, détendre mes tensions et me renforcer, me connecter avec l’Esprit, mes pensées et les apprivoiser, écouter, grâce au Souffle, mes émotions et les apaiser.


La Médecine Chinoise m’apporte de la clarté sur ce qui ne va pas en moi, en résonance et en interaction avec les Saisons Taoïstes. Elles sont connectées, chacune, à un organe en particulier, une émotion, une énergie, et même une couleur, une saveur... et tant d’autres choses ! Ainsi, il est possible grâce à elles, de s'aligner aux énergies d'initiation, de production, de discrimination, d'introspection et de transition des cinq éléments.


Grâce à mes exercices, je m’aligne plus facilement quand je vois que ça coince : je baisse les armes et pose un genou à terre ; ou alors me met un coup de pied au derrière, selon ce qui est nécessaire ! Je suis devenue plus respectueuse et familière avec l'énergie que j'ai de disponible pour faire les choses, et je peux la capitaliser, l’augmenter, m’entrainer en fonction des choses que j’ai à faire, selon si j’ai besoin de me dynamiser ou de m’apaiser.


Mon rapport à la nature a beaucoup changé aussi. J’ai l’impression d’être plus en lien elle, elle me nourrit beaucoup d’une sagesse tellement sensée. Et c’est d’une efficacité incroyable quand on suit ce mouvement et qu’une harmonie se construit entre ce qui est vécu à l’intérieur et ce qui se passe à l’extérieur.


Je n'ai plus l'impression de passer en force et je comprends toutes les fois où je sentais profondément que j'étais décalée. Car oui, ma route a été semée d’embûches ! Parce que la société vit calée sur un rythme forcé, voir forcené, et j'ose même écrire un rythme inversé par rapport à celui de la nature. Le sprint du "Black Friday-Noël-Soldes" en plein cœur de l'hiver est une belle illustration de cette absurdité !


​J’ai donc fait face à la pression sociétale, et puis à la pression que je me mettais puisque « les autres faisaient comme ça », donc il fallait que je fasse pareil, même si ça ne m’allait pas du tout. Et le résultat était que : je n’allais pas bien du tout.


J’avais besoin d’actions et d’initiatives, mais sensées, parfois avec force, mais pas tout le temps. A certains moments, j’avais besoin de recul, de transition, de réflexions, de choix. Et dans la société actuelle, avec sa folie de vivre en mode productiv-été toute l'année, si on ne fait "rien" de visible, on se sent vite inutile, voir coupable de « glander » extérieurement. Alors que tellement de choses ne se vivent et se processent que dans l’intime et le silence de l’intérieur. Les Saisons Taoïstes m’ont appris tout cela.


*******



Et je réalise que si j'avais accepté, plus tôt dans mon parcours d’entrepreneure, que le chemin est avant tout intérieur, unique et propre à soi, et que ma Pratique Personnelle du Corps, du Souffle et de l’Esprit avec les Saisons Taoïstes et la Médecine Chinoise étaient la clé de voute de ma « réussite » et surtout de mon épanouissement dans la vie en général, j’aurais été bien plus vite et bien plus loin et je me serai évité bien des désagréments.


Si j’avais misé davantage sur ma pratique et mon bien-être que sur l’entreprenariat en lui-même, poussée par ma course aux nouveaux projets, au nombre de clients, au chiffre d’affaire, j’aurai intégré les leçons plus sereinement. J’aurais mis les gros cailloux avant les petits, et enfin le sable, dans mon « bocal de vie » et tout serait rentré fluidement, y compris, comme le dit mon Professeur Serge Augier, une tasse de thé chinois !


​Aujourd’hui, j’ai intégré que mon capital principal, c’est ma santé et que la personne la plus importante de ma vie ET de mon entreprise, c’est moi. Mais je ne pouvais pas le savoir, il y a 12 ans, au moment de créer mon entreprise, puisque l’accent, dans la création d’entreprise, était mis sur : le business plan, le besoin en fond de roulement, le prévisionnel, le chiffre d’affaire, prendre un comptable, la communication, le site internet, etc…


C’est tout à fait nécessaire et légitime, mais c’est également partiel. La porteuse de projet est mentionnée dans sa dimension « compétence et cohérence » par rapport au projet, bien sûr, dans son identité de « Cheffe d’entreprise ». Mais pas dans son pouvoir magique et vital de « Magicienne de son bien-être ».


Il est peu évoqué que : si tu es à bout, tu n’as plus envie de te lever le matin, si tu es complètement bouleversée ou perdue, en bref, si tu ne vas pas bien, tu n’arriveras pas à faire un dixième de ces tâches administratives ou communicative, ni même à réfléchir à ta stratégie.


C’est presque un secret précieusement gardé : le cœur battant de notre entreprise, c’est notre énergie. Et ce cœur doit battre en cohérence avec notre rythme intérieur et celui des saisons pour ne pas s’épuiser. Sinon de trop battre… il finira par s’arrêter.


Quand tout s’est effondré dans ma vie, ce ne sont pas les éléments comptables qui me l’ont sauvée ! Ce sont ces trois éléments : ma Pratique Corps-Souffle-Esprit, la Médecine Chinoise et les Saisons Taoïstes. Leur puissance m’a gardée alignée à mon chemin d’humaine sur cette terre. Ces enseignements ancestraux m’ont permis de rester connectée à la vie dans ce qu’elle a de plus grand, à son sens et à sa nature impermanente et de continuer à entreprendre, même dans les tempêtes. Et c’est ce qui m’a donné la force de relever la tête.





Aujourd’hui, c’est ce que je souhaite transmettre aux Entrepreneures : ce que j’aurai aimé comprendre il y a 12 ans, me lançant à corps perdu dans l’entreprenariat. Pour que l’entreprenariat devienne une voie pour s’épanouir, plutôt que s’aguerrir.


J’ai mal au cœur de voir des femmes épuisées et tendues, sans temps pour se ressourcer, se sacrifiant sur l’autel de leur entreprise et de tout ce qui n’est pas elles. Je frémis de croiser des femmes avec un super chiffre d’affaire mais avec des cernes énormes, les yeux embués, à fleur de peau, parfois même déçues du prix à payer, au niveau santé, pour en arriver là.


En 2021, le « burn out » n’est plus l’apanage du salariat et dans l’entreprenariat, il est sans filet de sécurité. J’aimerai que cela n’existe plus, de laisser tomber son propre projet, alors qu’il marchait, à cause d’une question d’énergie personnelle.


Alors je milite de tout mon cœur pour la notion d’équilibre de vie et celle de respect des cycles, intérieurs et extérieurs. Et en tant que Musicienne et Taoïste je crois profondément aux principes d’harmonie et d’alignement. Résonnance entre micro et macro, petit et grand, entre les humains et le soleil, sur la Terre comme au Ciel.


Je crois qu’il sera possible de construire un monde meilleur uniquement si on re-commence à respecter les rythmes de la nature, en commençant par son propre rythme. Le salut est dans le bon sens : comprendre que quand on est « grillée », on ne peut plus rien faire. C’est une bonne raison de se mettre en marche pour soi-même dès maintenant !


*******



Je lance cet Accompagnement en février à l’occasion du Nouvel An Chinois ! Comme c’est la première fois, j’ai décidé de co-construire avec une équipe de Femmes Pionnières.


Je souhaite parler avec des Entrepreneures qui se sentent à côté de la plaque de leur propre rythme et de celui des saisons, afin de comprendre leurs besoins et leurs attentes prioritaires.


J’ai certes des outils précieux dans ma besace d’Accompagnante : onze ans de Pratique Quotidienne du Corps, du Souffle et de l’Esprit, huit ans d’alignement avec l’énergie des Saisons, ma spécialisation de six ans en Médecine Chinoise et ma sensibilité de Chamane Taoïste.


Mais je veux ajouter une partie pensée avec vous, solide de ce qui sera le plus utile pour vous, parmi ce que je suis en capacité de vous délivrer.


Je recherche donc des Participantes Pilotes, ultra motivées, pour me rejoindre dans le premier groupe en février, avec qui je vais co-créer pendant la première année.


Par conséquent, si en avez marre de l’épuisement et de subir les saisons, que vous souhaitez apprendre à gérer votre capital santé pour avoir de l’énergie toute l’année, pour entreprendre de façon écologique, à la fois pour vous, et pour le monde, alors laissez-moi un mail à l'adresse ci-dessous en m'expliquant votre projet et je vous recontacterai personnellement :


marion.smilenergy@gmail.com



Si vous hésitez, je vous invite à regarder si un témoignage vous parle dans ceux que j’ai recueilli et rassemblé, en parlant aux Femmes Entrepreneures, tout au long de mes cinq années de massages en médecine chinoise et de cours individuels Corps-Souffle-Esprit Daxuan :


- « J’ai l’impression de courir partout et de ne pas avoir de temps à moi. Et quand j’en ai, je ne sais pas quoi faire pour me ressourcer, je suis aussitôt happée par des tâches extérieures à mon travail ou par les autres. J’ai compris que je dois prendre soin de moi, mais à quel moment de la journée ? Et comment tenir quotidiennement dans la durée ? »


-« Je commence à pratiquer la méditation, ou le Qigong, et puis j’arrête parce que je ne sais pas comment avancer, je m’ennuie et même parfois je m’endors, ou alors ça m’énerve au final de rester assise comme ça ! Je n’arrive pas à mettre en place une routine solide et à garder le lien avec mon bien-être, même quand mon corps râle et me réclame du mouvement. »


-« J’ai des idées qui fusent dans tous les sens, mais quand je les suis, je me disperse, ainsi que mon énergie, aux quatre vents ! La sonnette d’alarme de mon bien-être retentit et au final rien n’est mené à bien. Et c’est paradoxal car si mon esprit tourne à fond, mon corps, lui, peine à suivre, au point d’avoir des insomnies, puis pas d’énergie le lendemain pour réaliser ces idées ! »


-« J’ai perçu un lien entre ce que je mange et mon taux de productivité. Juste après manger, j’ai envie de dormir et une baisse de productivité, ça me « bouffe » une partie de mon temps de travail mais je ne sais pas quoi faire pour y remédier »


-« Mes nuits ressemblent à des champs de batailles internes entre mes pensées, je me réveille avec l’envie de me recoucher, rien qu’à l’idée de la pile de choses à faire. Je sens que si je continue au niveau fatigue, je vais direct au burn out et je pourrai perdre mon entreprise. Pourtant, je n’arrive pas à faire des choix, couper des obligations, à dire non, pour me préserver. Alors que je sais ce dont j’aurai besoin instamment. »


-« Je passe ma journée à me dire « Il faut que » et je n’arrive pas à garder la connexion avec le feu sacré qui m’anime et me fait vibrer, je me démotive. Ou alors, je démarre la journée hyper motivée à faire plein de choses et je la termine en ayant fait com-plè-te-ment autre chose ! »


-« J’ai déjà une expérience de pratiques personnelles, mais je ne sais pas vraiment quand faire quoi, pourquoi et pour quoi. Un accompagnement régulier personnalisé avec quelqu’un qui me guide, pour rester sur le chemin, pourrait m’aider à rester centrée sur mes pratiques dans le temps. J’aimerai des exercices adaptés à mon état de santé du moment. Et pratiquer avec une communauté qui est sur le même chemin de vitalité que moi, ça m’aiderai beaucoup. »


-« En automne et en hiver, je me sens davantage fatiguée et triste, et du coup je suis moins productive et c’est frustrant. A certaines périodes de l’année, j’arrive à bien manger, être productive au travail, faire de l’exercice, méditer, mener tout de front avec enthousiasme, tandis qu’à d’autres, je lâche tout pendant deux mois ! Je sens dans mes tripes que je fais des lancements au moment où… ce n’est pas le moment ! Et d’un autre côté, que je pars en vacances, au moment où j’aurai aimé être à fond pour mon business.»


-« Quand j’ai envie d’être en retrait, cocooning dans mon canapé à brainstormer, réfléchir à des stratégies, étudier, je culpabilise, la société me fait sentir que « c’est pas ça travailler », il faut sans cesse être en mode « working woman ». A certains moments, je me force même à aller vers les autres, à faire beaucoup de nouveaux projets, alors que j’aimerais plutôt être en introspection, pour pouvoir mieux repartir ensuite. »


​-« J’ai déjà fait un travail sur mon énergie pendant mon cycle féminin, mais je sens qu’il manque quelque chose dans ma connexion avec l’énergie plus globale des saisons. »


Vous savez maintenant si un des témoignages a résonné en vous. Ecrivez-moi un mail si vous souhaitez en échanger :


marion.smilenergy@gmail.com





Suivez moi