Il suffira d'un signe


Octobre 2009 --> Mai 2011 : L'année 0 de ma Création d'entreprise //Introduction d'une série de 10 textes pour retracer mes 10 années d'entrepreneuriat//


Il suffira d'un signe...un matin.


Je termine mes études en Communication Interculturelle, pont entre mes études en Communication & Journalisme et mon cursus en Langue et Culture Chinoise. Je suis au club des Jeunes Diplômés.


Et lors d'un salon d'entreprises, je fais une rencontre : un homme qui a un centre de formation dans la Beauce (j'habite à Chartres) et cherche des formateurs. Est-ce que je peux enseigner le chinois ? Je réponds oui. Et l'anglais ? Je réponds oui aussi.


Il me dit alors cette phrase qui va tout déclencher : "je veux bien vous donner des missions mais il vous faut une structure et un numéro de formatrice".

Késako ?!?


J'ouvre l'immense porte de l'entreprenariat en septembre 2009.

J’atterris à la Boutique de Gestion, qui m'oriente vers une Couveuse d'entreprise.

Et là j'entre dans le monde des entrepreneurs, dont je ne suis jamais ressortie !


Avec ces 10 textes fondateurs et conteurs de ma première dizaine d'année dans le monde de l'entreprenariat, je souhaite vous raconter un chemin.


Que j'ai mis 10 ans à oser raconter.


Parce qu'il est des douleurs qui sont encore trop vives, même après des années, pour les raconter sans les retraverser, et replonger...


Parce que c'est le temps qu'il me fallait pour digérer tout ce qui s'est passé, tout ce qui s'est fracturé, à l'extérieur, comme à l'intérieur de moi. Les personnes que j'ai laissées partir de ma vie, de gré ou de force, par la mort ou par... la vie.


Raconter c'est ancrer aussi, et réaliser que, oui, c'est bel et bien arrivé. C'est accepter. Et quelque part, tant qu'on ne raconte pas, on peut se raconter que ça n'existe pas.


J'enseigne toujours aux femmes que j'accompagne que 'est l'alchimie salutaire que de transformer ses aurevoirs, en mercis. C'est le défi que je me suis lancée en mai dernier en vous écrivant le premier texte de l'année 1, à l'occasion des 10 ans de mon entreprenariat.


Comme avant la création, il y a eu la gestation en couveuse pendant un an et demi, c'est ce que je voulais symboliser avec ce texte zéro.


La graine, le début de tout. Quand une idée devient une action.

Et qu'est-ce que nos vies, sinon ce trajet de l'esprit au corps grâce à l'énergie ?


Après le texte 1, pour lequel vos retours m'ont beaucoup touchée, j'ai demandé l'aide d'une alchimiste, pour les "pondre" comme elle a joliment verbalisé, à moi qui voulait un regard neuf et faire éclore l’œuf qui couvait de mon année de couvée...

Combien de fois faut-il taper sur la coquille pour qu'elle casse ?

Quelle force le papillon doit-il déployer pour sortir de la chrysalide ?

Combien de km parcoure la petite tortue avant d'arriver à la mer ?


Saviez-vous qu'il ne faut surtout pas les aider ?

Que la force réside dans ce chemin de bataille pour s'en sortir, pour éclore ?


J'ai l'impression aujourd'hui de voir le jour, d'avoir des ailes, d'atteindre l'océan et c'est grâce à vous tous aussi. Merci d'avoir été cette présence sur le chemin.


Et si grandir, c'est souffrir un peu. Je vous souhaite de souffrir tout ce que vous serez capable de transcender. Je vous souhaite surtout l'énergie de transformer vos souffrances en espérance. Je vous souhaite de regarder la mort en face et de lui dire "Si tu viens, je suis prêt.e, maintenant ou plus tard, mais je suis ok avec moi-même et avec ce que j'ai fait jusqu'à maintenant."


Et si vous ne l'êtes pas, je vous souhaite d'aller faire tout ce qu'il faut pour. Car c'est vivre plus fort que d'accepter d'être en train de mourir.


C'est ce chemin que je veux vous raconter. Parce que vivre, c'est quelque part apprendre à mourir. Mourir à son passé envolé, mourir à son futur idéalisé. Mourir et renaître à l'instant présent. Plus fort. Et vivre.


En route pour la vie !


Marion



PS : Chères Femmes, si ces mots résonnent et que vous souhaitez être accompagnée en tant qu'Entrepreneure pour travailler l'alignement entre vous, votre projet et les cycles de la vie, écrivez-moi un mail pour me parler de votre projet et de vos enjeux ici : marion.smilenergy@gmail.com

On calera un temps pour en parler de vive voix.




PHOTO : 2010, l'année zéro.